Rédigé le 22 Sep, 2021

Un partenariat pour aider les jeunes

Formateurs, éducateurs et chargés d’accompagnement : ils étaient une petite vingtaine, jeudi 6 septembre, réunis dans les locaux de l’École de la seconde chance, à Tours, pour célébrer la signature d’un partenariat d’un an entre l’Association ouvrière des compagnons du devoir et du Tour de France (AOCDTF), et l’École de la seconde chance (E2C).
Lui-même ancien Compagnon, Bruno Libault, directeur de l’E2C Val de Loire, souhaite faire « plus, et mieux pour les jeunes de l’agglo » et a insisté sur le partage de nombreuses valeurs entre les deux parties. « L’essentiel chez un jeune, c’est sa motivation. Nous, nous l’aidons à trouver sa place. »
Propos repris par Pascal Audinet, délégué régional des Compagnons, qui explique que les Compagnons ont des difficultés à recruter des apprentis pour certaines filières. « Le recrutement au sein des stagiaires de l’E2C devrait permettre de pallier ce manque, et nous leur proposons une formation qualifiante avec les valeurs et les qualités du compagnonnage. »
Depuis seize ans, l’E2C Val de Loire a pour but l’insertion d’environ 270 jeunes sans expérience par an. Les Compagnons ont eux à cœur de permettre la création d’un projet de vie via l’apprentissage d’un métier. Cette convention est une initiative locale « test » d’un an mais « pourrait perdurer et essaimer ».

Bruno Libault et Pascal Audinet lors de la signature.

Bruno Libault et Pascal Audinet lors de la signature. © Photo NR

 

Articles récents

Share This