Rédigé le 5 Déc, 2022

L’école de la deuxième chance lutte contre le décrochage scolaire

Un article paru dans le magazine d’information de la ville de Blois, novembre 2022

https://www.blois.fr/info/2022/12/e2c

L’école de la deuxième chance lutte contre le décrochage scolaire

Installée depuis huit ans dans les anciens locaux de l’Afpa, rue de l’Érigny, l’École de la deuxième chance (E2C) accueille les jeunes qui ont décroché du système scolaire pour leur donner toutes les chances de reprendre leur avenir en main.

Publié le 17 novembre 2022

Né de la volonté de la municipalité, le site de Blois a ouvert ses portes en octobre 2014. Cette antenne de l’École de la deuxième chance de Tours, portée par l’AFFP de Touraine, est venue répondre à un besoin identifié, celui d’offrir une seconde chance à des jeunes, sortis du système scolaire prématurément, en vue de les former aux savoirs de base et de leur permettre de renouer avec le monde professionnel par des stages.

L’école accueille des jeunes de 16 à 30 ans, qui ne sont ni en emploi, ni en formation et de faible niveau scolaire (majoritairement sans qualification). Nous avons un public assez diversifié, de jeunes personnes arrivées récemment en France et ne maîtrisant pas la langue, ou encore des jeunes qui ont arrêté un parcours de bac pro sans avenir précis derrière témoigne Karine Fayolle, responsable de l’antenne de Blois.

L’intégration se fait tout au long de l’année avec un parcours d’accompagnement individuel de 9 mois. Étant stagiaires de la formation professionnelle, les jeunes perçoivent durant cette période une indemnisation de Pôle emploi ou de la Région Centre–Val-de-Loire. Ils quittent l’école lorsqu’ils ont une solution de sortie vers une formation qualifiante, un emploi en CDI ou un contrat aidé.

L’intervenante Régine Launay discute avec des stagiaires lors d’un atelier de coaching professionnel.Les deux formatrices de Blois, accompagnées de la chargée de projets collectifs, constituent des groupes de travail pour faire progresser leurs compétences en français, mathématiques, informatique au travers d’exercices pratiques tels que la préparation d’émissions de radio (partenariat avec Studio Zef et RCF 41). Les stagiaires écrivent les questions, les scripts. La formatrice va reprendre les contenus avec eux pour améliorer l’orthographe et la conjugaison donne en exemple Karine Fayolle. Des intervenants externes viennent compléter les besoins d’accompagnement des jeunes, notamment sur la confiance en soi, la communication verbale ou la création de leur CV.

 

L’intervenante Régine Launay, coach certifiée (à gauche) et des stagiaires lors d’un atelier de coaching professionnel (à droite).

Les stages, réalisés tous les mois, permettent de découvrir des métiers et des univers différents tout en acquérant des compétences. Bien que leur parcours soit individualisé, des projets collectifs sont mis en œuvre pour habituer les jeunes à travailler en équipe

L’E2C en 5 chiffres

  • 60 jeunes accompagné·es par an ;
  • 150 stages effectués par an ;
  • 80 entreprises et collectivités partenaires ;
  • 67 % de sortie positive en 2021.

L’E2C en 5 chiffres

  • 60 jeunes accompagné·es par an ;
  • 150 stages effectués par an ;
  • 80 entreprises et collectivités partenaires ;
  • 67 % de sortie positive en 2021.

Articles récents

L'E2C en action

Edition 2023 – Soirée des Partenaires

🔵 Le jeudi 30 novembre dernier, a eu lieu l'Edition 2023 de la Soirée des Partenaires sur le Thème de la "Transition écologique : Des actions présentées par les jeunes, des orientations exposées par des experts". Workshop avec les stagiaires en action, des échanges...

Share This